Qui peut poser des implants dentaires ?

Qui peut poser des implants dentaires ?

Une dentition en bonne santé et surtout complète est primordiale pour un confort quotidien. Suite à au retrait d’une ou plusieurs dent(s) suite à une infection ou un accident, il est toutefois possible de les remplacer. En effet, il existe des implants dentaires qui peuvent se substituer sans aucun mal aux dents naturelles. Cependant, la pose d’implants doit toujours être effectuée par un professionnel afin de s’assurer de la qualité et surtout de la sécurité de l’intervention. Mais alors qui peut poser un implant dentaire ?

L’implant dentaire : retrouver un sourire éclatant

Un support à la pointe de la technologie

L’implant dentaire est un dispositif inventé dans les années 1980 qui peut être assimilé à une base dentaire artificielle. En effet, directement implanté dans la gencive, l’implant est un support en titane semblable à une vis qui sert à fixer une couronne ou encore une prothèse. Cependant, si le nombre de dents à remplacer est important, on privilégie le bridge.

Avec ce dispositif médical ultra élaboré, vous serez serein pour une dizaine d’années environ voire plus. Une dent artificielle qui se confondra parfaitement avec le reste de votre dentition sera fixée.

Une réglementation européenne assez floue

En France, les professionnels pouvant poser un implant sont strictement répertoriés et leur formation est extrêmement longue. De plus les conditions d’hygiène et de sécurité encadrant cette intervention légère, généralement sous anesthésie locale, sont rigoureusement définies et se doivent d’être respectées. Néanmoins, avec l’ouverture des frontières et notamment grâce à l’Europe, de nombreux spécialistes peuvent exercer ce type d’interventions sans subir de contrôle et de formation aussi longues et complexes qu’en France. À cela, il faut ajouter le manque de suivi lors d’une intervention à l’étranger.

Les professionnels autorisés à la pose d’un implant dentaire

Très réglementée en France, la pose d’implant ne peut être effectuée que par un spécialiste agréé.

De ce fait, dans l’Hexagone seul les pardontistes, les dentistes et les denturologistes sont autorisés à faire ce genre d’acte médical.

Cela s’explique par leur formation très spécialisée. En effet, les parodontistes ont pour charge la santé des gencives qui sont ici le support même d’un implant dentaire. Effectivement, ce dernier viendra être directement implanté dans ce corps. De plus, leur connaissance en la manière font d’eux les pionniers de cette technique.

Après avoir suivi une formation spécialisée, les dentistes généralistes peuvent eux aussi réaliser la pose d’implant. Plus rapide, ils sont aussi agréés pour suivre la pose de l’élément qui viendra ensuite se fixer sur l’implant.

Quant aux denturologistes, leur métier consiste à la réalisation de la prothèse qui viendra sur l’implant dentaire. Ne pratiquant pas d’acte médical à proprement parlé, ils ont une fonction complémentaire à celle des dentistes ou parondontistes. La fabrication de prothèse, qu’il s’agisse de la teinte, la forme ou l’ajustement, requiert un savoir-faire particulier et pointu que seul les denturologistes possèdent.

Pour être certain d’avoir un implant dentaire de qualité, n’hésitez pas à vous tourner vers un cabinet dentaire. Spécialiste en la matière, ils sauront vous conseiller et vous accompagner tout au long du processus médical. 


Laisser un commentaire